Quel vehicule electrique choisir pour ses deplacements en ville ?

Alors qu’il convient de toujours faire plus attention à sa façon de consommer de façon à réduire le plus possible l’impact que celle-ci a sur la planète, il est un courant de fond qui semble prendre de l’ampleur, notamment dans les grandes villes. On remarque en effet la présence de plus en plus massive de véhicules électriques, et ce, quel que soit le type de véhicule concerné.

De fait, les déplacements urbains au quotidien sont souvent de l’ordre de quelques kilomètres tout au plus et ne nécessitent ainsi pas une autonomie importante. Si l’on ajoute à cela le fait que les frais de fonctionnement des véhicules électriques sont moins importants que pour ceux qui sont équipés d’un moteur à combustion, on comprend alors les raisons de leur succès.

Lire également : La reconversion professionnelle après la crise

Voici pourquoi nous allons, avec cet article, faire un rapide tour d’horizon de quelques-uns d’entre eux, nos favoris en l’occurrence.

Le scooter électrique

Depuis de très nombreuses années déjà, le scooter est un moyen très apprécié de se déplacer en ville. Peu encombrant et assez réactif, il permet de se faufiler aisément dans une circulation dense comme peuvent en connaître de nombreuses grandes villes à travers le pays.

A lire également : Les cyber-attaques, quels risques et comment s'en protéger ?

Faire le choix du Scooter électrique vous permettra, en plus de faciliter vos déplacements, de réduire conséquemment votre production de gaz à effet de serre. En effet, ceux-ci proviennent majoritairement de la combustion des énergies fossiles comme l’essence. 

Un autre atout du scooter électrique, ce sont les frais annexes. Ceux-ci s’avèrent en effet bien moins importants pour lui que pour un scooter dit traditionnel. Tout revient moins cher si l’on choisit l’électrique : assurance, entretien, alimentation en énergie. Pour exemple, pour parcourir sur une année 1.000 kilomètres avec un modèle 50 cm³, il vous en coûtera environ 340 euros de moins avec l’électrique qu’avec un modèle thermique. C’est, vous pouvez le constater vous-même, bien loin d’être négligeable.

Le quadricycle électrique

Il s’agit là de la voiturette électrique. Pouvant être conduite dès l’âge de 14 ans avec un permis AM, celle-ci est équipée d’un moteur de 50 cm³ ne pouvant rouler à plus de 45 kilomètres par heure. Elle présente l’avantage par rapport au scooter de proposer une solution de déplacement non polluante avec laquelle on n’est pas exposé aux éléments. L’habitacle est chauffé et permet de transporter deux personnes en toute sécurité.

On la recharge très facilement, sur une prise électrique alimentée par du 220 V, cela prend approximativement 3 heures et offre une autonomie de 70 à 75 kilomètres, soit bien assez pour effectuer les quelques trajets quotidiens que l’on a à faire en ville. De très petite taille, moins de 2,5 mètres de longueur, ainsi qu’un rayon de braquage d’à peine 7 mètres, elle se glisse, elle aussi, bien dans la circulation et se trouve être bien plus facile à stationner qu’une voiture dite normale.

Bien sûr, ce type de véhicule s’avère un peu plus cher à l’achat, mais il existe de multiples solutions de financement qui vous permettront de rouler écologique sans pour autant gréver votre budget.