La reconversion professionnelle après la crise

La crise du Covid-19 a durement touché la France comme la quasi-totalité du monde. Elle a touché pratiquement chaque pays du monde entier sur le plan sanitaire, mais aussi sur le plan économique. Nombreux sont ceux qui ont perdu leur emploi, que ce soit chez les salariés, les indépendants ou même les entrepreneurs. Alors, la reconversion professionnelle vient souvent sur la bouche. Mais comment bien faire une reconversion professionnelle ? C’est tout le sujet de notre article d’aujourd’hui !

Comment se reconvertir professionnellement ?

A découvrir également : Smartphone et tablette : pourquoi ne plus les jeter ?

Quand on commence à ne plus s’y plaire dans un domaine d’activité, on se doit d’en trouver un autre plus attrayant. Le souci c’est que, sans connaissance particulière dans ce nouveau domaine, la reconversion s’annonce difficile.

Pour pallier ce problème, des solutions existent. Il est possible de trouver une formation à domicile dans un nouveau domaine, ce qui vous permet d’acquérir de nouvelles connaissances sans pour autant sortir de chez vous. De plus, les formations à domiciles sont personnalisées, ce qui vous permet d’apprendre à votre rythme. C’est le meilleur moyen d’y parvenir.

A lire en complément : Est-ce que Kakashi perd son Sharingan ?

Il y a également des formations qui tendent plus vers la pratique que la théorique. En France par exemple, si vous voulez devenir boucher, des boucheries peuvent vous accueillir en stage en guise de formation. L’apprentissage au nouveau métier est ainsi plus rapide.

Suivre des formations financées par l’état

Le souci c’est que, quand on est demandeur d’emploi, on n’a pas forcément les moyens de financer les formations. Nombreux sont ceux qui sont bloqués par ce problème et finissent par abandonner l’idée de la reconversion professionnelle.

Et pourtant, il y a une solution à ce problème. L’état a mis en place des dispositifs permettant d’aider ceux qui souhaitent se reconvertir à une autre activité. Et cela facilite grandement les choses.

À titre d’exemple, il y a des formations à domicile financées par les fonds mutualisés. Ce dispositif d’aide est particulièrement intéressant puisqu’il concerne absolument tous les Français. Que vous soyez salarié, indépendant ou demandeur d’emploi, vous pouvez vérifier votre éligibilité. Et même si vous êtes en activité, les frais de formations seront quand même pris en charge par l’État.

Et la liste des formations disponibles est longue pour ce dispositif. Que vous souhaitiez devenir diététicien, décorateur d’intérieur, auxiliaire de vie, créateur de site internet ou autre, l’état peut payer votre formation à domicile. Vous n’aurez même pas besoin d’en informer votre employeur si vous êtes en activité puisque les formations se feront selon vos disponibilités.

Pôle emploi propose également un dispositif d’aide à la reconversion professionnelle. Pour cela, l’État finance la totalité des frais de formations, en fonction de la situation. Et avec ce dispositif, vous avez la possibilité de choisir votre formateur ainsi que la formation que vous souhaitez suivre.

Ce dispositif intéresse surtout ceux qui souhaitent devenir indépendants en créant leur propre entreprise. Cependant, seul un demandeur d’emploi peut y prétendre. Si vous êtes déjà en activité, Pôle emploi ne peut pas prendre en charge vos frais de formations. Il y a des conditions pour être éligible.

Les métiers porteurs après la crise

Pour ceux qui souhaitent se reconvertir, pensez à bien connaître les secteurs d’activité porteurs après la crise. Effectivement, nombreux sont les métiers qui ont été mis sur le devant de la scène par la pandémie mondiale et qui vont continuer à être très demandés dans les années à venir.

Le premier secteur à bien citer est la santé. Avec l’épidémie de Covid-19, nous avons tous pris conscience que ce domaine était indispensable pour notre société. Les métiers liés à la santé seront donc toujours en demande dans un futur proche. Que vous soyez infirmier, médecin généraliste ou spécialiste, aide-soignant ou encore technicien médical, vous aurez sans aucun doute des opportunités professionnelles intéressantes.

Il y a le numérique. Depuis quelques années déjà, ce domaine connaît une croissance exponentielle. La crise sanitaire n’a fait qu’accélérer cette tendance avec le développement du télétravail et des achats en ligne notamment. Si vous êtes développeur web ou mobiles (Android/iOS), expert SEO/SEA/SMM, analyste Big Data, UX/UI designer… vous pouvez envisager une reconversion professionnelle réussie dans ce secteur.

Un autre domaine porteur est celui de commerce électronique. Avec le confinement obligatoire pendant plusieurs mois partout dans le monde entier où seul l’e-commerce permettait certaines activités économiques essentielles afin d’éviter tout contact humain. Les sites de commerce électronique se sont beaucoup développés ces dernières années et la crise a encore davantage renforcé cette tendance. Si vous avez des compétences en marketing digital ou e-commerce (gestionnaire de campagnes d’emailing, rédacteur/blogueur spécialisé en contenu SEO), il peut être intéressant pour vous de chercher une formation dans ce domaine.

Le dernier secteur à citer est les énergies. La transition écologique étant au cœur des préoccupations actuelles, les métiers liés aux énergies renouvelables ont un bel avenir devant eux : ingénieur en production électrique solaire/éolien/hydraulique, conseiller énergie-solaire…

Pensez à bien débuter une reconversion professionnelle. Il existe plusieurs organismes qui peuvent aider à mieux comprendre l’environnement professionnel du futur métier envisagé ainsi que le marché.

Pensez aussi à alimenter votre réseau professionnel pour augmenter vos chances de trouver rapidement un emploi dans votre nouveau domaine d’activité. Profitez-en tout simplement avec les réseaux sociaux comme LinkedIn qui offrent des options spéciales pour les candidats voulant changer leurs carrières.

Les erreurs à éviter lors d’une reconversion professionnelle

Se reconvertir professionnellement est une décision importante qui peut avoir un impact considérable sur votre vie. Pensez à bien vous lancer dans une reconversion professionnelle qui peut nécessiter un investissement financier non négligeable. En effet, certaines formations peuvent coûter cher voire être inaccessibles pour certain(e)s candidat(e)s en fonction du nombre d’organismes proposant ces formations. Cela impliquera donc un impact sur leurs finances personnelles sans garantie immédiate d’obtention rapide d’un emploi stable. Essayez donc, autant que possible, de prendre en compte cet aspect et trouvez la meilleure manière de financer votre formation ou tout simplement de trouver des alternatives moins onéreuses.

Pensez à bien réfléchir avant toute décision concernant une potentielle reconversion professionnelle. En ne commettant pas ces erreurs courantes citées ci-dessus, vous serez mieux armé afin de maximiser vos chances de réussite dans votre nouveau domaine professionnel visé malgré les difficultés encourues face aux aléas économiques actuels liés à cette pandémie mondiale.