Web

Comment transférer un nom de domaine vers un autre hébergeur ?

Désirez-vous transférer votre nom de domaine vers un autre hébergeur ? Cette procédure est bien possible. Par contre, lorsque vous entamez un tel processus, votre site web sera inaccessible pendant la durée de cette opération. Cette action dure dix jours en moyenne et nécessite certaines démarches indispensables. Voici comment vous y prendre!

Vérifiez les informations associées au nom de domaine

La première chose à faire pour effectuer le transfert du nom de domaine vers un autre hébergeur est de vérifier si les données sont à jour. En réalité, les informations dans le Whois depuis l’installation du RGPD sont restreintes. Pour savoir si tout est correctement renseigné, passez dans le bureau d’enregistrement actuel.

A lire en complément : 5 métiers du web qui ont de la côte en ce moment

Si ce n’est pas le cas, demandez la modification des données. Lorsque vous n’avez aucune idée de son identité, vous pouvez faire une étude minutieuse des lignes « Registrar » qui sont dans le résultat de la recherche de Whois.

Déverrouillez votre nom de domaine et récupérez le code de transfert

Le déverrouillage de votre nom de domaine est l’étape suivante de la migration. Une fois que vous parvenez à corriger vos informations, vous devez demander le levé du transfert auprès du bureau d’enregistrement actuel. Lorsque ce dernier accepte votre requête, il vous envoie un code correspondant. Ce dernier se présente sous différentes dénominations :

A lire en complément : 2 actions essentielles pour faire décoller son blog

  • code de transfert ;
  • infosAuth ;
  • codeAuth ;
  • code EPP.

Notez par contre qu’à l’issue du déverrouillage, vous avez une durée de sept jours pour finaliser la migration. Au-delà de ce délai, votre nom de domaine se bloque à nouveau et vous devez relancer la procédure. Par ailleurs, votre nouvel hébergeur n’est pas le bureau d’enregistrement pendant le processus. Alors, il ne servira à rien de lui demander d’effectuer la démarche.

Lancez le transfert

Lorsque vous entrez en possession de votre code, vous avez la possibilité de faire la commande du transfert. Pour cela, accédez au site internet de votre nouveau partenaire et suivez les différentes étapes qui y sont données à cet effet.

Dans la plupart des cas, vous êtes invité à renseigner vos informations personnelles. Cela permet d’effectuer quelques vérifications afin d’élucider un soupçon de vol. Par ailleurs, faites attention à la saisie des serveurs DNS. Si votre nom de domaine aide à maintenir un site internet ou un service de messagerie, vous devez notifier leurs serveurs DNS. Ainsi, vous évitez d’avoir des interruptions.

Vous obtenez ensuite un bon de commande. Réglez le paiement afin de lancer le processus de transfert. Certains prestataires vous permettent de suivre l’évolution de la migration via votre espace client.

Quand lancer un transfert de son nom de domaine ?

Plusieurs motifs peuvent vous pousser à effectuer un transfert de votre nom de domaine vers un autre hébergeur web.

Si le service est de mauvaise qualité ou les conditions ne sont plus respectées, vous avez tout à fait le droit de demander le transfert. Vous pouvez lancer le processus de migration lorsque vous avez enregistré plusieurs noms de domaine chez divers prestataires. Cette démarche vous permettra de tous les réunir chez un seul fournisseur pour réduire les coûts.

Cependant, il peut arriver que vous ne soyez pas satisfait des prestations de votre actuel fournisseur. Le cas échéant, il est conseillé de changer d’offre. Choisissez une nouvelle capacité de stockage ou de type d’hébergement. Cela vous évitera les procédures administratives trop longues.