Comment mettre en œuvre l’outil d’analyse SWOT ?

Vous êtes une entreprise ou un particulier et vous souhaitez établir et mettre en œuvre une stratégie ? Alors, vous avez besoin d’un outil d’analyse comme SWOT pour avoir une vision globale sur la situation et pour pouvoir établir correctement la stratégie. La question qui se pose est alors de savoir : comment mettre en œuvre convenablement l’outil d’analyse SWOT ?

Quand réaliser une analyse SWOT ?

Que vous soyez une entreprise, un entrepreneur ou encore un particulier, à partir du moment où vous avez un projet, vous cherchez toujours un bon moyen pour le réaliser correctement. Le résultat que vous obtenez est en fonction de la stratégie que vous avez appliquée.

A découvrir également : Optimisez la gestion de votre entreprise avec un logiciel sur mesure

Ainsi, quand vous créez ou planifiez un projet, vous devez faire une analyse de stratégies afin de déterminer les enjeux. Cela implique la nécessité d’utiliser un outil d’analyse, comme SWOT (Strengths/Forces, Weaknesses/Faiblesses, Opportunities/opportunités et Threats/Menaces). Il s’agit d’un outil qui permet d’établir une vision globale de la situation d’une entreprise ou d’un projet à un instant donné.

L’analyse SWOT doit être menée en amont du projet. Vous pouvez ainsi y procéder à partir du moment où vous avez pris la décision de lancer un projet.

A lire aussi : Quel forfait pour 10 euros ?

Comment mettre en œuvre une analyse SWOT ?

L’analyse SWOT se réalise en 4 étapes.

L’identification des thèmes à prendre en considération

Vous devez d’abord vous assurer que l’outil SWOT soit adapté à votre projet. Pour cela, vous devez déterminer le secteur, l’activité, le thème et le sujet auxquels il est destiné.

L’analyse SWOT peut, par exemple, être destinée aux nouvelles technologies, à l’évolution du comportement du consommateur, au potentiel du marché, etc.

La détermination et le classement des données impactant l’entreprise

La matrice SWOT s’établit à partir de deux éléments :

  • L’audit interne, permettant d’établir les forces et les faiblesses de l’entreprise ou du projet. Les Forces désignent les éléments qui sont avantageux par rapport à d’autres projets. Les Faiblesses, quant à elles, représentent les inconvénients pour la mise en œuvre du projet ;
  • L’audit externe, mettant en évidence les opportunités et les menaces s’appliquant sur le projet. Les opportunités correspondent aux éléments de l’environnement pouvant apporter des avantages au projet. Les Menaces, quant à elles, désignent les éléments de l’environnement ayant un impact négatif sur celui-ci.

Le choix et la priorisation des Forces, des Faiblesses, des Opportunités et des Menaces

Cette étape consiste à choisir les éléments qui ont des conséquences importantes sur le projet, en se basant sur de nombreux critères. Après la sélection des éléments significatifs, vous les classez selon leur ordre de priorité et/ou d’importance. Cela fait, vous n’avez qu’à mettre chaque élément dans la case SWOT adaptée.

La mise en place de la stratégie

La dernière étape consiste à élaborer la stratégie en identifiant les axes les plus importants. Cela se fait en déterminant les moyens pour atteindre un objectif.

Quels conseils pour un SWOT réussi ?

Voici quelques conseils pour réussir votre analyse SWOT :

  • Affinez la matrice en ne prenant que les essentiels ;
  • Mettez à jour la matrice SWOT : elle doit suivre l’évolution de la situation interne et externe de l’entreprise ;
  • Déterminez le périmètre d’analyse ;
  • Utilisez le résultat de l’analyse SWOT : elle doit vous aider dans votre prise de décision.