Robotique collaborative en 2025 : le chiffre d’affaires mondial estimé à plus 1,23 milliards de dollars

Selon ABI Reasearch, la robotique collaborative est un des segments de systèmes robotiques qui profite de la meilleure croissance en termes de rapidité. Le chiffre d’affaires mondial du cobot est estimé à plus de 1,23 milliards de dollars en 2025. Les petites et les moyennes entreprises sont à l’origine de cette évolution étant donné qu’elles sont de plus en plus à opter pour les technologies de rupture.

L’ère de la robotique collaborative en 2025

Les cobots offrent des solutions qui permettent une fabrication plus flexible et sans prise de risque financière trop importante par rapport aux volumes ou aux types de produits fabriqués. C’est pour cette raison que les petites et moyennes entreprises sont de plus en plus à opter pour la robotique collaborative qui fait considérablement évoluer le robot industriel. Face à cette évolution de la demande envers les technologies du futur et de rupture, ABI Reasearch estime que le chiffre d’affaires de la robotique collaborative devrait dépasser les 1,23 milliards de dollars en 2025.

Également, le chiffre d’affaires mondial des livraisons de matériel pour le cobot devrait atteindre un taux de croissance de 49,8 % entre l’année 2016 et jusqu’à 2025, contre 12,1 % pour les robots industriels. En ce qui concerne le marché au niveau géographique, la région Asie-Pacifique devrait acquérir 68 % des parts de marché d’ici 2025. En effet, elle serait la zone la plus importante en termes de robotique collaborative. L’Amérique du Nord et l’Europe auront 30 % des livraisons pour 2025 également.

Qu’est-ce qu’un robot collaboratif ?

La différence entre le robot collaboratif et le robot industriel traditionnel est que le robot collaboratif est établi pour collaborer en totale autonomie avec les humains et avec un espace de travail commun. D’autant plus que celui-ci permet de réaliser les tâches répétitives et ennuyantes à la place de l’humain. Le principe de base de la robotique collaborative c’est la relation entre le robot et l’humain.

Ce robot permet aussi de ne pas avoir de cage de sécurité étant donné qu’il travaille librement avec les opérateurs et en toute sécurité. Il est également soumis aux règles de sécurité en vigueur qui sont EN ISO 10218-1 et EN ISO 10218-2. Ces dernières définissent les recommandations et les exigences pour la prévention ainsi que des mesures de protection et des informations pour l’utilisation des robots. La spécification ISO/TS 15066 définit le fait de permettre à un humain de collaborer directement avec un cobot.

Lire également :
Logiciel : 5 conseils pour apprendre à maîtriser Excel

Show Buttons
Hide Buttons