Quels sont les éléments à prendre en compte pour vendre son site internet ?

Si vous avez un site internet et que vous n’arrivez plus à le monétiser, la solution ultime n’est pas de le refermer. Vous pouvez songer à le vendre et même en tirer un bon profit. Ce serait une « juste » compensation du temps, de l’effort et des ressources que vous avez consenti à ce projet e-commerce. La revente d’un site internet peut aussi être motivée par le changement d’objectif ou d’orientation professionnelle. Dans tous les cas, vous avez besoin de prendre certains éléments en compte pour bien vendre votre site internet. Plus de détails ici !

Mise au propre du site

Que ce soit par envie ou par nécessité, la vente d’un site internet est un projet sérieux. Il importe donc de s’y prendre avec tact afin d’en tirer un bon profit. En cela, le premier élément à prendre en compte, c’est le toilettage du site. C’est évident ! Vous ne pourrez pas vendre votre site à un bon prix s’il n’est pas fonctionnel. L’objectif n’est donc pas de le modifier totalement, mais de s’assurer que tout y fonctionne pour le mieux.

A lire en complément : Peeplift | Qu'est-ce que c'est ?

Commencez donc par prévoir un document spécial sur le code de votre site si vous avez utilisé l’open source. Dans le document, vous fournirez au repreneur, des indications utiles pour optimiser le fonctionnement de la plateforme sans vous. Bien entendu, il faudra bien optimiser le site en amont.

Mettre en avant les points forts de votre site

Cette technique vous permettra d’augmenter la valeur marchande de votre adresse web. Cependant, avant de mettre en avant les points forts, il faut bien les connaître en amont. En cela, il faut faire une liste de tous les éléments qui rendent votre structure unique et différente. Ne vous basez pas sur la généralité parce que cela, même la concurrence peut le proposer. Focalisez-vous plutôt sur des éléments spécifiques du site.

A lire aussi : Qu'est-ce que nous Will Serge ? Si en Scam Ou Legit ? Nous serge Commentaires

Il est question par exemple, des activités que vous devrez décrire, des facteurs privilégiés pour la conversion, du moteur de recherche interne et autres. Préparez spécialement, pour ce listing, un document complet. Complétez ces éléments avec les rapports Google Analytics que vous aurez téléchargés. Il s’agit de leviers de réussite importants pour un site internet. C’est aussi une source de trafic important. En d’autres termes, préparez le CV de votre site internet. Il doit être complet et convaincant.

Établir le bilan des chiffres de votre site

Avoir un chiffre attractif attirera certainement de la clientèle pour sa revente. Cependant, ce qui motivera véritablement la décision d’achat, ce sont les chiffres liés à votre activité digitale. Faites donc le point sur le taux de conversion, le taux de rebond, la fidélisation et la base de données. Attention à faire preuve de transparence à ce niveau. Vous aurez alors plus de chances de séduire votre futur acheteur.

Établir un contrat de cession web

Un site internet est un bien immatériel. Nonobstant ce détail, sa vente doit être régie par un contrat de cession web dûment établi. Pour la rédaction, il est nécessaire de s’inspirer des articles 1582 du Code Civil et de s’y conformer. Pour un tel document de vente, il faut y inclure le nom de l’acquéreur et celui du vendeur. Le prix fixé pour la cession, les modalités d’exploitation et les clauses relatives à la protection du droit d’auteur doivent être intégrés au contrat. Enfin, les signatures des deux parties doivent être apposées au bas du document.

Vous avez aussi la possibilité de faire certaines négociations avec l’acheteur avant la signature du contrat. Établissez par exemple, une clause de non concurrence sur une certaine durée (3 ans au moins). Demandez aussi une conversion des liens que vous pourrez utiliser.

Vendre le site et la gestion de stock

La vente de site ne se limite pas à la cession d’une plateforme virtuelle. L’opération prend également en compte, la vente d’un stock constitué préalablement. L’astuce, c’est donc de vendre un package. Vous y inclurez le site internet et le stock de votre catalogue en ligne. La passation entre les deux directions (celle du vendeur et le vôtre) se fera en toute douceur.

Avec tous ces éléments pris en compte, vous aurez plus de chances de trouver un bon compromis pour la vente de votre site Internet.