Logiciels 3D : des fonctionnalités améliorées pour le contrôle 3D

Récemment, Artec 3D, développeur et fabricant de matériel et logiciels en 3D professionnel connu partout dans le monde. Avec Artec Studio 14, on a désormais une nette compatibilité avec toute la gamme des scanners 3D de la marque. Ce qui est une aubaine pour les usagers qui se retrouvent avec de nouvelles fonctionnalités et une expérience plus intuitive, notamment au niveau du contrôle qualité et des effets spéciaux.

Enregistrements sans cibles

Grâce au studio sans cible, les utilisateurs du logiciel Artec 3D peuvent désormais réaliser des enregistrements globaux rapides. Ceux-ci seront uniquement basés sur la géométrie et il ne sera pas nécessaire d’installer des sphères ou encore des cibles. Il est également possible pour les utilisateurs d’effectuer des enregistrements hybrides en misant sur la géométrie et des cibles 2D. Ce sont des fonctionnalités dont le but est de permettre d’enregistrer et de traiter des scans très simples et rapides.

Une exportation harmonieuse pour l’ingénierie

Lorsque les utilisateurs exportent des fichiers vers Solidworks ou vers d’autres applications dédiées au CFA/CAO, ils ont la possibilité d’exporter un nombre illimité de contours ouverts et fermés en tant que poly lignes. Pour les formats, ils peuvent opter pour CSV ou DXF. À noter qu’il s’agit d’un concept permettant la rétro-conception de formes assez simples à une vitesse fulgurante. Pour cela, il est possible d’utiliser seulement Artec Studio, AutoCad ou encore mastercam sans forcément utiliser un logiciel intermédiaire.

Une modélisation 3D avancée

Avec Artec Studio, vous disposez de plusieurs reflets supplémentaires qui sont basés sur le rendu physique réaliste (PBR). Il existe aussi une large palette d’outils de numérisation couleur. La suppression des effets est, quant à elle une tache manuelle, mais très chronophage et Artec Studio permet d’automatiser presque entièrement. À cela s’ajoute la possibilité d’ajuster l’intensité de la suppression de l’ensemble des reflets en seulement quelques clics tout en regardant un objet.

Dans le but de garantir le plus de fidélité aux couleurs utilisées, le logiciel dispose d’un nouvel outil « luminosité automatique » qui permet d’ajuster la luminosité à un niveau optimal. À noter aussi que les algorithmes de discrimination visuelle ont la possibilité de choisir la bonne luminosité pour les objets sombres ou clairs et ceci, quelles que soient les conditions d’éclairage ambiantes. Par ailleurs, les utilisateurs peuvent connecter en quelques clics des parties géométriques séparées. Plusieurs autres outils additionnels sont enfin disponibles pour gagner du temps.

A découvrir également :
Wordpress : Comment optimiser la qualité de vos images

Show Buttons
Hide Buttons